LA CERISAIE

  • A son retour de Paris, Lioubov Andreievna doit se rendre à l’évidence, et « ne serait-ce qu’une fois dans sa vie, regarder la vie en face ». Il lui faut vendre son domaine et, avec lui, la plantation de cerisiers qui en fait le raffinement et la beauté.
    La Cerisaie offre donc un tableau de l’aristocratie russe de la fin du XIXème siècle, vieillissante et inapdaptée au monde moderne des marchands. Mais avec son écriture légère, son style enlevé, c’est à la fois une partition théâtrale et une petite musique bouffone, tragique qu’à composées Tchekhov (sa dernière pièce). Par cette œuvre incisive, Lopakhine le parvenu, Trofimov l’éternel étudiant sont devenus de véritables « types » de a littérature russe et de la comédie universelle.
    • SAMEDI 23 MAI à 14h et 21h30

  • 10 €
  • SAMEDI / 75001 – Avancé

 Lieu

THÉÂTRE DE MENILMONTANT

15 rue du retrait
Paris, 75020 France Métropolitaine